Voyance par téléphone amour

0892 055 255 *

Maisons 7 à 12

Maison VII
(la rencontre du moi avec l’autre)

Cette maison concerne le mariage, les associations de toute nature, les pactes, les rapports avec la loi. Les planètes défavorables ou les signes violents signalent des conflits avec la loi, des liens non durables, des influences négatives sur les unions.

Maison VIII
(la sphère au-delà de l’humain)

Elle concerne la mort, mais également le souvenir laissé par les grands-parents, l’héritage spirituel, les circonstances de la mort des ancêtres et les éventuelles tares héréditaires. L’observation de cette maison permet de plus connaître les idéaux qui gouvernent l’existence. Si par exemple, le Taureau se trouve en maison VIII, cela peut signifier que la famille du sujet est une famille de bons vivants, et que ses idéaux sont en fait de nature pratique.

Maison IX
(opposé de la maison III ; contacts avec le milieu d’origine plus limités et mieux circonscrits)

Le domaine des principales conceptions éthiques et esthétiques, de la soif de savoir et d’apprendre. Si, par exemple, on n’y trouve pas les Gémeaux et si une planète telle qu’Uranus y est placée, cette maison évoque les aspirations élevées et multiples, les désirs de voyages, les envies incontrôlables.

Maison X
(la position sociale, l’indépendance et la puissance)

C’est un peu le prolongement de la maison IV, celle du père, de l’instinct de conservation, notamment parce que la position sociale du sujet peut dépendre de celle de ses parents. Si le Soleil est placé dans cette maison, elle est synonyme d’ascension sociale facile ; si c’est le Cancer, cela signifie que l’ascension sociale reposera sur le soutien de la mère et d’autres femmes.

Maison XI
(le moi se fond dans le nous)

Il ne s’agit toutefois ni des rapports familiaux (maison III) ou conjugaux, ni d’associations à but lucratif ou d’un autre type (maison VII), mais de relations plus superficielles : les amis, les rencontres mondaines, les rapports épistolaires et, selon certains voyants et astrologues, la mère dans son rôle culturel et pédagogique. Si par exemple, le Lion est en maison XI, elle indique une protection fournie par des personnes haut placées, des relations sociales dans lesquelles on parvient à s’imposer, parfois en bluffant un peu, et une mère autoritaire mais qui apporte une certaine sécurité.

Maison XII
(le retour à soi)

Elle symbolise le retour à soi, mais aussi le ralentissement des processus vitaux et les maladies chroniques. Si le soleil y est placé, cette maison indique une vie qui se déroule dans un milieu fermé, par choix ou par obligation. Elle révèle également un esprit d’enfance éternelle. Si Vénus s’y trouve, elle est synonyme de capacité de renouvellement et de charme exceptionnel. Si c’est la Vierge, elle signale un caractère faible, une constitution physique qui laisse à désirer, de petits ennuis, des chagrins sans importance, de brusques sautes d’humeur.